la tribune d'en face

la tribune d'en face

Lyon 35 – Section Paloise 23

« Il y a de tout dans le rugby. Une comédie humaine pleine de sensibilité,   d’espérances   et   de   déceptions,   de   rires   et   de larmes. » (Louis Malle)

 

Quand une année se termine et qu’on a hâte de s’en souhaiter une suivante meilleure, ne serait-ce pas justement parce qu’on a envie d’oublier dare-dare la précédente. Si je m’en réfère aux matchs de ce Dimanche de la St Sylvestre, sûrement y a-t-il   deux équipes qui ont hâte de zapper leur prestation calamiteuse ; la Section et l’ASM Clermont pataugent au milieu du gué et n’arrivent pas à s’en sortir. Et puis quand l’évènement tombe un 31 (quand beaucoup vont se mettre sur le leur…trente et un), je me dis que ça tombe bien mal. J’imagine bien que quelques bouchons de champagne ont dû rester coincés dans leurs goulots, les huitres dans leurs coquilles, que quelques tranches de foie gras sont devenues indigestes, les Médoc insipides. Chez les joueurs, certes, mais aussi chez les supporters à qui on avait titillé le chauvinisme et qui se retrouvent fort déçus pour certains, fort critiques pour d’autres et fort colère pour beaucoup. De quoi faire râter un Réveillon avec ses copains ? Pas quand même, j’espère.

 

Alors, des « boxing days », je m’en tape. D’abord parce qu’on n’a pas besoin de parler anglais à tout bout de champ pour annoncer des évènements qu’on pourrait nommer en français, marre des halloweens et autres crunchs. Méchante situation que cette programmation du 31 pour le chroniqueur que j’essaie d’être : me voilà colère sur la prestation de mes chouchous et que, le match à peine terminé, je ne sais pas si je vais m’en épancher aussitôt auprès de vous, fin 2017, au risque de vous gâcher la dernière soirée de l’année ou si je dois venir râler début de la nouvelle en vous la souhaitant heureuse. De quoi vous indisposer à mon égard pour le reste de 2018.

Car colère, je suis, oui, à la suite de ce match. Triste manière de finir l’année pour un supporter que de subir cette défaite. Colère comme jamais encore cette saison, où j’avais toujours tenté de trouver des circonstances atténuantes à certaines défaites, à les juger avec un brin d’humour et d’optimisme.

 

C’était pré-annoncé : un coup qu’ils allaient faire, nos Palois. Déjà là, quand la presse annonce ça, je commence à craindre le pire. Style valise de points bien pleine au retour. Comme si ce genre d’annonce donnait à nos joueurs un excès de confiance, d’orgueil même, qui les anesthésie complètement. Ici, on n’eut pas la valise pleine mais, tout de même, un paquet-cadeau bien fourni…

Un coup qu’ils allaient faire, nos Palois. Question faire un Coup, demandez à mes parents, ce n’est jamais facile ; eux qui en ont fait quatre, ils pourraient vous confirmer que ça n’aboutit pas sur un simple claquement de doigts. Même si je peux les louer de ne pas s’en être trop mal sortis. Je serai plutôt du genre à me réjouir après, divine surprise, si le coup est réussi sans avoir été prévu d’avance, que de se gargariser avant, à tort et à travers. Demandez à Brive s’il pensait faire un coup contre Montpellier, pourtant. Les Palois seraient bien venus de revoir leur match de Samedi, manière de s’en imprégner pour le match contre Toulouse, manière aussi d’éviter que les Corréziens ne viennent leur bouffer le bénéf dans les matchs à venir. A moins que ce ne soit Agen ou le Stade Français.

A la vue de la prestation de ce Samedi, de la part de nos joueurs verts et blancs, comment ne pas concéder qu’ils sont à leur juste place et qu’ils feraient bien d’adopter une stratégie pour y rester plutôt que de vouloir pêter plus haut que leur short ; car pour l’instant, on a bien l’impression que les « soi-disant petites équipes » tirent aussi bien leur épingle du jeu que nos auto-proclamés prétendants au Top 6.

Alors, quand on est en difficultés pour enchainer les passes alors qu’on se vante de vouloir en faire son style de jeu… « mettre de la vitesse », ne serait-il pas plutôt opportun d’adopter la « politique des petits tas » de temps en temps. C’est bien joli les relances à tout va, hasardeuses, même dans l’en-but, le panache de bazar, les prises de risque à tout berzingue avec des passes sautées dans le vide, mais, à force de ballons tombés, gâchés, envolés, rendus, comment ne pas se dire qu’il faut changer la stratégie pendant un moment et calmer le jeu.  Et devant l’incapacité à franchir le rideau adverse, regrouper les avants à l’ancienne, rappeler au paquet le talonneur qui papillonne à l’aile ou le pilier qui se prend pour un trois-quart. Là où la voiture de sport s'enlise, le tracteur se la joue plus facile, non? Quelques préceptes du rugby d’antan qui ont encore leurs vertus. Comme ce que sont les vieux remèdes de grands-mères face à la médecine moderne.

 

Et là, j’en suis à me poser la question du rôle de l’entraineur (non, j’ai pas dit « coach »), Monsieur « Qui sait tout ». A me demander si le filon Mannix ne commence pas à se tarir… Je dis ça, je dis rien. Mais quand il donne l’ordre à Taylor, en 2è mi-temps, de tenter une pénalité quand le score est déjà bien fourni pour les Lyonnais, n’est-ce pas un aveu d’impuissance à concrétiser une pénal’touche qui serait plus opportune et plus ambitieuse avec huit avants solidaires ?

Alors, quand Charly Malié déclare que jouer à 14, « ça ne veut rien dire » et que souvent ça a la vertu de sur-motiver les équipiers, pourquoi ne pas entrer au Hameau Dimanche prochain avec un 3è ligne de moins… pour voir si ça remotive les copains ? Il parle du traquenard dans lequel ils sont tombés à Lyon. Mais ce sont les Palois qui se le sont tendus tout seuls, le traquenard…Par manque de pragmatisme ? D’envie ? A moins que ce soit un vent de contestation qui frissonne dans les couloirs des vestiaires et sur le pré de l’Ouse des Bois ? Je dis ça, je dis rien…

 

Eh ! Bonne et heureuse année quand même ! Il y a bien assez à espérer hors rugby, pour s’éviter d’y laisser sa colère… Pourtant, je suis colère, ah, oui, colère !!

 

IMG_20171231_135757.jpg
IMG_20171231_135959.jpg



01/01/2018
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 60 autres membres